from Stylo-S

19/05/2020

It is Chaos, And I am consistenly being swayed. There is nothing to hold onto, Not even my self.

I used to thrive in change, But I, now, wish to find something I am certain of.

I now understand, Why people seek stability, Why they don't want to move, Why they don't want to doubt.

It is lonely to be fluid. It is lonely not to expect, People to be consistent, People to be there, as they were.

I am so alone. I am not even sure, If I'll be there for me.

Still, I am trapped. The World changes, Faster than I do. I keep getting swayed, And Time is my master.

#Quarantine #Journal

 
En savoir plus...

from Stylo-S

08/04/2020

Getting drowned in despair, Getting stretched by the Outside.

Letting myself drown, Letting myself get stretched.

Until there is nothing left In, Everything is Ot.

Once drowned, I won't have to swim. Maybe I'll be able to fly? Or maybe I'll be stuck. Stuck o the bottom, Where there is no light.

Where there is no light. Everywhere, Only darkness. I can't see. I can't feel. Peace.

#Quarantine #Journal

 
En savoir plus...

from Stylo-S

26/03/2020

Control. Over my body, I need Control. Over my feelings, Over my thoughts, Control. But I am a Fluid, Unstrained. My body moves. My thoughts race. Nd my feelings Dance. Freedom. They are freer than i am My body, My thoughts, My feelings. Control over them is a treason. Surrender. Surrender. And Be free.

#Quarantine #Journal

 
En savoir plus...

from Stylo-S

15/03/2020

je n'ai pas ressenti une telle colère depuis 2015, au moins. J'étais persuadée que la colère m'était maintenant inconnue. Je me suis trompée, et c'est un soulagement en quelque sorte. Frustration et colère, de me sentir enfermée, d'être née libre mais sans liberté. Une autorité autre que celle de Dieu m'entrave, et je ne puis l'accepter. Je suis libre, je suis libre, je suis libre. Mais vers où s'étend ma liberté, lorsque mon environnement se retrouve entravé. La vérité c'est qu'il fut toujours entravé, toujours le design d'autrui. Mais c'est son changement soudain, à la suite de ces événements, qui me fait m'en rendre compte. Qu'ai je fait, hier, aujourd'hui et que ferais je demain ?? Mes options se retrouvent limitées, mais l'ont toujours été. Mes choix étaient souvent les même, et je ne pensais pas aux possibilités que j'avais. Du moins pas toujours. On m'a juste retirer ceux que je faisaient par habitude, je devrais maintenant être capable d'agrandir ma vision. Ma liberté s'étend simplement ailleurs. J'écris ces mots pour essayer de détendre ma frustration, est-ce que ça marche ? Je me sens bien moins constipée lol.

~~

Je vis dans un monde, où il est ok de limiter la liberté d'autrui pour sa sécurité. C'est ce que le peuple demande ! Sécurité et confort ! A quel prix, juste celui de ta liberté, tu es né, tu as signé un contrat. Ce contrat ce sont tes chaînes, qui se resserrent toujours un peu plus, à chaque fois que tu choisis de te distraire, de t'enfuir, à chaque fois que tu choisis l'ignorance et que tu remercie le pouvoir de consommateur qu'on t'offre. Et quel pouvoir ! Le pouvoir de l'asservissement, pouvoir que maintenant on te refuse !!! Le comble.

~~

La dialectique du maître et de l'esclave est morte, nous sommes tous maîtres, les maîtres de rien, des maîtres asservis par des idées.

#Quarantine #Journal

 
En savoir plus...

Join the writers on Write.as.

Start writing or create a blog